On nous l’a demandé, redemandé et finalement, j’ai décidé de publier un article à ce sujet: Où chercher des offres d’achat-vente de biens immobiliers en Espagne?

Tout d’abord, il faut différencier les pages web de publication d’annonces immobilières des agences immobilières:

Un site web de publication ne gère rien, sauf la page web et ses obligations face à la Loi sur les sites internets qui publient ce genre d’informations; tout un chacun y mets son annonce, soit-il particulier ou même agence immobilière ou même la banque en ayant eu l’adjudication par procédure judiciaire (la saisie judiciaire, quoi).

une agence immobilière prête un service de publier et offrir, selon l’intérêt de chacun, un bien qui entre “dans nos cordes”, comme qui dirait. Ensuite l’agence gère la vente depuis la perspective du vendeur, son client. Elle est en ce sens obligée de vérifier que la personne qui prétend mettre en vente son bien soit bien le propriétaire ou aie suffisamment de “pouvoir” que pour le vendre à sa place. Elle organise les visites des lieux, gère la documentation nécessaire, va chez le notaire, etc.

Quand aux liens à visiter pour chercher sa maison ou appartement en Espagne, je conseille LE TOP TEN suivant:

– habitaclia.com : cette page web a même sa version en français sur http://francaise.habitaclia.com/location-barcelona.htm

avantages: recherche par villes, par kilomètre, par quartier si grande ville, par tranches de prix et caractéristiques.

Son plus: l’annonce indique si le vendeur a baissé le prix de mise en vente. Et la date de mise à jour de l’annonce Un atout intéressant afin de pouvoir négocier le prix à la baisse.

C’est mon numéro Un, mais c’est une opinion personnelle, voyez plutôt par vous même les autres pages web.

– pisos.com: La recherche ici implique plus de “clics” avant d’enfin pouvoir sélectionner le territoire d’intérêt (province, ville, quartier, etc) et la web n’apparaît qu’en espagnol.

L’avantage: si on n’est pas fermé à une zone concrète, la recherche selon les autres points d’intérêts est aisée car il suffit regarder les annonces et de passer de page une fois la province sélectionnée.

On peut également contacter les agences immobilières d’une zone déterminée en leur indiquant nos préférences, directement depuis la page web de pisos.com, et en un seul Email.

idealista.com : Son système permet la recherche par code postal, province, ville ou directement en signalant sur la carte, ce qui peut-être plus aisé si on ne connaît pas tous les recoins de l’Espagne et moins encore les noms de ces recoins.

Sa version en français est un atout face à ses concurrents (https://www.idealista.com/fr/) mais il a le désavantage qu’il faille à chaque fois rechercher par zone déterminée et si vous n’avez pas un intérêt précis sur la zone mais plutôt sur les caractéristiques du bien, ça devient quelque peu laborieux à mon goût.

– tucasa.com : page web en espagnol. Son atout : il permet que les acheteurs publient ce qu’ils recherchent dans l’anonymat, ainsi le vendeur peut rechercher un potentiel acheteur également, et pas seulement à l’inverse. Si vous avez plusieurs choix, vous pouvez les publier en plusieurs annonces différenciées.

– expocasas.com : page web en espagnol, il permet de créer un compte avec les recherches faites, et ainsi de garder les annonces préférées, ou revoir les annonces qu’on a déjà vu (ou éviter de recliquer dessus).

– fotocasa.com : Page en espagnol, avec l’avantage d’y trouver la date de publication, ce qui nous donne une information utile pour négocier le rabais du prix. De plus cette page web est très usitée des compagnies de gestion de vente de biens provenant de saisies bancaires.

-entreparticulares.com : C’est LA page web des annonces d’achat-vente de biens immobiliers entre particuliers. L’avantage est que, sachant qu’il n’y a pas de commissions d’agence (ni d’une part ni de l’autre), on peut négocier la baisse du prix avec plus de marges. Mais les particuliers impliquent souvent qu’ils ne connaissent pas les obligations documentaires pour vendre et vous pourriez perdre pas mal de temps et courir plus de risques qu’avec une agence immobilière si vous ne vous munissez pas d’un Conseil.

supercasa.es : Je ne m’y suis pas beaucoup arrêté mais la page web est disponible en anglais et en allemand. Comme ses annonces sont gratuites, on y retrouve de nombreuses offres, tant de particuliers que de professionnels.

Son plus : la page de «News qui publie des articles et conseils pour les potentiels acheteurs ou locataires en Espagne. Son seul soucis est que justement, ces articles, ne sont ni en anglais ni en allemand, Google Translation oblige donc, avec ses inconvénients de traduction ! 

9º- trovit.es : TROVIT est assez différent car il ne s’agit pas d’une page web de publication mais d’un moteur de recherche, qui analyse les pages webs d’agences immobilières, si vous entrez dans ladite section. Je dirais d’ailleurs que c’est le numéro Un comme moteur de recherche de ce type, car il est présent dans plusieurs pays, très bien positionné et recommandé par de nombreuses pages web.

Son Hic est qu’il ne se trouve que dans la langue du pays de recherche. Dommage.

10º- mitula.com : Autre moteur de recherche qui incluse l’immobilier et pour l’Espagne exclusivement. Il reprend les annonces d’autres pages web de sorte qu’il peut être très utile afin d’éviter de passer des heures sur les webs d’annonces. Mèmes avantages et inconvénients que trovit.

Super atout incontournable : vous trouverez un graphique des hausses et baisses du mètre carré en Espagne, de sorte qu’on y entre informés  et à jour .

Petite note légale quand même :

Je ne suis pas responsable de la publication des annonces sur les pages websrecommandés ni des possibles fraudes qu’on pourrait y trouver, et encore moins des possibles hackings de ces pages webs et des conséquences que vous en souffririez si cela arrivait. Je n’ai aucun intérêt vis-à-vis des sites publiés, et si vous m’informez d’une mauvaise expérience, j’en tiendrai compte et modifierai mon article, au besoin.

Par contre je me sens dans le devoir d’informer que les sites web pourraient ne pas vérifier l’identité de la personne qui publie, ni s’il est ou non propriétaire, de sorte que la vérification des aspects juridiques sont nécessaires TANT pour l’achat que pour la location d’un bien. Tenez compte du fait que des escroqueries se font également par le biais de sites web officiels.