Le directeur de l’Agence des Tributs espagnole (Agencia Tributaria),  Santiago Menéndez, a informé les médias que La Hacienda Pública possède aujourd’hui un système de calcul du patrimoine que vous avez, grâce aux déclarations faites part des tiers et par vous-même à un moment donné.

Ce nouveau Big Data a pour objetctif de lutter contre les fraudes fiscales. Il calcule la valeur totale du patrimoine du contribuable ou même de son entourage familial ou sociétaire à la fin de chaque année fiscale (31 décembre). L’Agence tient donc en compte les liens familiaux, sociétaires et toute autre information pour déterminer ce patrimoine et ce afin de poursuivre toute fraude et pouvoir agir devant ce qu’elle appelle “des situations de risques”.

Ainsi, le modèle 740 sur l’Impôt sur le Patrimoine, le modèle 720 sur la déclaration de patrimoine situé à l’étranger, le modèle 750 relatif à l’Amnestie Fiscale que le contribuable présente volontairement, mais aussi d’autres informations de l’institution (déclarations de Tiers, calcul du patrimoine sociétaire par algoryhtme, etc) sont la base de ce nouveau Big Data. Plusieurs inspections ont déjà été réalisées suite à des déclarations qui ne contenaient pas toute l’information connue de l’Espagne ou pour vérifier simplement ce qui a été déclaré.

(Information obtenue de El País, 01/05/2017).